Alexandre Benalla, a lui également répondu, à la lettre de Nadine Murano, sur Twitter, attaquant, la porte-parole, du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

Depuis vendredi, la conversation ,de Nadine Murano, sur la porte-parole, du gouvernement, Sibeth Ndiaye, a provoqué, de nombreuses, réactions de colère, dans le réseau social, de Christophe Castaner, à Cecil Dofflott.

Mais le monde politique, n’est pas le seul, qui soutient l’ancien conseillere à la presse d’ Emmanuel Macron.
Étonnamment, Alexandre Benalla, l’ancienne guard corps, de l’Elysée, divisait également, une lettre, comparant Nadine Murano, à « un clown triste et amer ».

Si « ineptie », était une femme, elle s’appellerait, nadine morano, vraie clown du cirque, politico médiatique. Clown triste, et aigrie, pas besoin, de nez rouge, pour nous faire rire, Vos tenues, le font déjà… La méritocratie, vous gêne, à ce point, Madame

Comme nouveauté sur Twitter, Alexander Benalla, ne semble pas, hésiter, à prendre part, à des débats, qui enflamment, le réseau social.

« Grands écarts dans la culture française »
Dans un tweet, l’ancien ministre, de Nicolas Sarkozy, invoque « les inepties, souvent soulevée, dans une tenue de cirque de Sibeth Ndiaye, qui a déclaré mardi, avoir compris, que « nos citoyens, ne mangent pas, de crabes tous les jours », et a ajouté: « bien souvent, nous mangeons, le kebab.

Depuis son arrivée, à l’Elysée, après la victoire, de son mari, Brigitte Macron, est restée, « un pouvoir, discrétionnaire, remarquable ».

Mais cette fois, elle s’est livrée, sur l’ancien directeur, de la sécurité, d’Emmanuel Macron.

On pensait que c’était des prémisses du livre, dont la première dame envisagerait, de sortir à la rentrée, mais plutôt livré, lors de sa récente visite dans le cadre d’une célèbre émission française.

Elle a admis, qu’elle n’avait pas mesuré, la portée de l’affaire. « Emmanuel, a une passion pour les personnes, qui travaillent avec lui, un grand respect, et une grande affection, qui peut parfois, avoir une incidence, sur la cause. »