Meghan Markle

une grande population Britanniques, les considérer, trop dépensiers. Meghan Markle et le prince Harry, à nouveau visés, par la critique. Jusqu’à, ce qu’une pétition, soumise, au Royaume Uni, pour cesser, de financer, leur mode de vie.

La vie de la princesse, n’est certainement pas facile. Depuis son engagement, avec le prince Harry, et son arrivée, dans le royal clin. Meghan Markle, ciblée par plusieurs critiques.

Chaque semaine, sinon tous les jours, la presse anglaise dit que c’est volatile, coûteuse et même arrogante.

l’arrivée d’Archie au monde, est loin d’être établie. Car, les jeunes parents, tentent toujours, de garder leur petit bebe, aux yeux des cameras. Mais ce sont les dépenses du couple, qui énerve les Britanniques, plus que d’autres.

À tel point qu’une pétition, a été lancée, pour empêcher, la reine Elizabeth II. De se rendre, à Megan et Harry, ainsi, que pour, les récentes rénovations, de Frogmore, Cottage.

Dans la lettre d’accompagnement, la duchesse de Sussex, est particulièrement, classée. La duchesse de suxx , aurait dépensé, environs d’un million de pound, en vêtements, seulement dans, un an. Dans le même temps, la Royaume Uni, est confrontée, à des difficultés économiques important. Il a indiquer peu, de compréhension, des traditions, de la culture, et de l’histoire brita-nniques. « 

Un style de vie couteux.

Même sa douche de bébé, est revenue sur le tapis. Rappelez-vous, que Megan Markle, s’est rendue à New York, pour célébrer, l’arrivée, de son bébé, avec ses amis.

« L’occasion, a coûtée, environ 0.5 million, de pound, aux

contri-buables, de l’Angleterre, et des états unis, en prenant, un jet privé, en séjournant, dans le pent-house. Le plus cher du monde, et en demandant, les services de sécurité, des États-Unis.

 les gouvernements des Royaumes Uni, ont payé, les impôts des employeurs Américains, et Britanniques. « 

Le manque de respect, pour les Britanniques, ne pas suivre le protocole, très confidentiel … « Si elle continuera, ce style de vie flamboyant, je pense qu’il est juste, de se financer, elle même. Actuellement, près de 6 000 utilisateurs d’Internet, ont signé, la pétition.